Voici les résultats et quelques commentaires des équipages du Comité Limousin qui ont participé à la Finale - www.finaledesrallyes2009.com

 
<< ... tout-à-fait ce qu’il me fallait ... >>
 

# 32 - François-Xavier BOISSOU / Clément POUPELAIN - Nissan 350 Z - GT 10

67ème scratch - 3ème Groupe GT - 3ème Classe 10

         << Dunkerque, des routes très spéciales, peu ou pas de grip, et beaucoup de betteraves ! Tout-à-fait ce qu’il me fallait, à moi et ma voiture !

         Dès le premier soir, étonnés mais pas trop quand même, nous mettons trente secondes entre nous et Sergio, mais on se dit que le lendemain, elles fondront comme neige au soleil.

         Et bien non, le lendemain on réussi à rester devant et même à gagner des secondes, jusqu'à une petite sortie dans un profond fossé du nord. Heureusement des spectateurs nous ont aidés à sortir de ce mauvais pas.
         Bref, après cet exploit qui nous fait perdre la seconde place du GT, on se retrouve troisième, et contents d’y être !

       Merci à toute notre équipe, sur place ainsi que ceux qui sont restés à Limoges. Ils nous suivaient à distance, mais c’était comme s'ils étaient là. >>

François-Xavier

 
<< ... ça restera un super souvenir ... >>
 

# 110 - Franck CHAPUT / Gilbert RAYGNAUD - Peugeot 106 S16 - F2000 13

61ème scratch - 13ème Groupe F2000 - 6ème Classe 13

         << Ça a été très dur au niveau route et conditions, et je voulais vraiment finir cette Finale. Moi qui n'avais roulé sur la pluie que deux fois, j'ai été servi avec boue et pluie !

         Mais ça restera un super souvenir et une expérience enrichissante pour l'avenir. Merci à mon copilote Gilbert, à mes potes et à Thierry JABET d'avoir fait le voyage dans le nord. Et merci, pour l'accueil, à l'équipe de Jean-Charles BEAUBELIQUE pendant cette Finale.

         Pour 2010, cela a déjà commencé : Sarlat, St-Junien et le Cantal dans 10 jours. Ensuite, révision complète de la voiture pour repartir normalement au "24". Pour les autres rallyes, programme identique à 2009 en fonction de la disponibilité et du budget.
En ce qui concerne la qualification au Pays Basque, on roule avec Gilbert pour y aller. >>

Franck

   
 

# 69 - Cédric AUPETIT / Stéphanie AUPETIT - Seat Ibiza - FA 7

Abandon - Mécanique dans ES13

   
 

# 31 - Sergio FAUCHER / Annette LE ROUX - BMW Z3 M - GT 10

74ème scratch - 4ème Groupe GT - 4ème Classe 10

   
<< ... le bilan est plus que positif ... >>
 

# 2 - Joffrey LIXON / Benoît SAVAUD - Peugeot 306 Maxi - FA 7K

6ème scratch - 4ème Groupe A - 1er Classe 7K

        << Pour moi, c'était ma quatrième participation à une Finale de Coupe de France. Après avoir bien travaillé en recos, notre objectif était de se situer dans le top 10. Pas simple au vue du plateau, de la typologie du terrain (aucun grip), de la météo incertaine et de la "faible" connaissance de la voiture.

        Nous sommes partis sur un rythme correct de nuit, malgré deux petites erreurs, mais nous avons pu constater que le match avec les autres Kit Car, et notamment Jean-Charles, était lancé : huit secondes d'écart à l'arrivée de la première étape, douzième au scratch. Bilan positif malgré le manque cruel de motricité ...

        Le lendemain, nous sommes partis sur un rythme plus élevé qui s'avéra payant, car nous sommes remontés huitième au terme de la première boucle de quatre spéciales, avec une avance d'un dixième sur Jean-Charles, et en bagarre également avec Samuel BEZINAUD.
La seconde boucle s'avéra plus compliquée pour nous car la pluie fit son apparition, et par deux fois nous prendrons le déluge à mi-spéciale, chose que connaitrons également nos adversairs directs mais sur moins de kilomètres. Quant aux premiers, ils parcourront les spéciales sans problèmes, d'où certains écarts importants.

        Au départ de la dernière boucle, qui sera parcourue de nuit, l'état de la route étant fortement dégradé (boue) et le brouillard faisant son apparition, nous accusons un retard de dix-huit secondes sur Jean-Charles. La tactique alors adoptée est de rouler fort tout en assurant les freinages délicats ... Choix payant puisqu'en l'espace de deux spéciales, nous comblons notre retard et prenons preque huit secondes d'avance sur Jean-Charles.
Dans l'avant dernière spéciale, nous commencons à "assurer" et sommes à égalité sur cette spéciale avec Jean-Charles. Sauf incident, ça doit le faire pour la dernière !! Nous ne parcourrons pas cette spéciale suite à l'incident survenu à l'équipage de tête, et le classement final est défini après l'ES13. Résultat : sixième scratch !!!

        Au-delà du résultat et du plaisir procuré tout au long de ce week-end, le bilan est plus que positif. Je tiens à remercier Jean-Charles, sans qui je pense je n'aurais jamais pu disposer d'une telle auto, tout les gens qui m'aident depuis mes débuts (mes parents, amis ...), ainsi que l'ensemble de l'équipe MSR by GBI.com, qui a effectué un travail fantastique sur la voiture.
En ce qui concerne l'avenir, il est trop tôt pour en parler, mais mon plus grand souhait serait de pouvoir continuer l'aventure avec cette auto magique et toute l'équipe MSR by GBI.com, car l'ambiance "familiale" et le sérieux de cette équipe est vraiment appréciable. >>

Joffrey

   
<< ... nous y sommes arrivés ... >>
 

# 65 - Jérôme JOUSSELY / Audrey LACHIEZE - Renault Clio RS - A 7

68ème scratch - 22ème Groupe A - 4ème Classe 7

       << La Finale s'est très bien déroulée pour nous, on n'a fait aucune erreur.

       Le vendredi soir, dans la première spéciale, nous avons fait le premier temps de classe et le 52ème temps au scratch.
Ensuite, nous repartons 74ème le samedi matin et la journée se déroule sans problèmes. Et puis sur la seconde boucle, nous partons avec les pneus slick alors qu'il pleuvait. Les routes, là-bas sont très glissantes, comme du verglas, et quelque soit le type de pneus, ça glissait quand même.

       Voilà, sinon aucune erreur et ce fût très dur de ne pas en faire. Mais nous y sommes arrivés. Nous finissons 69ème au scratch et quatrième de classe.
Nous sommes très contents, surtout Jérôme car c'est la troisième finale qu'il termine, après Nantes en 2006, et Châteauroux l'an passé. Quant à moi, c'est ma quatrième en comptant celle de Mendes en 2007. >>

Audrey

   
<< ... un doublé des 306 Maxi ... >>
 

# 5 - Jean-Charles BEAUBELIQUE / Emmanuel BORDERIE - Peugeot 306 Maxi - FA 7K

7ème scratch - 5ème Groupe A - 2ème Classe 7K

         << Un terrain très spécifique avec une adhérence précaire, surtout avec une 306 Maxi. En relance sur le sec, on patinait encore en quatrième, et sur le mouillé en sixième.

        Vendredi soir, de nuit, bon départ et puis je casse mon levier de vitesse au bout de quelques kilomètres. Ensuite je rattrape Olivier COURTOIS qui sort deux fois sur des freinages. Il repart devant moi et ne me laisse pas passer car il ne m'a pas vu ... Dans sa poussière, je perds pas mal de temps pour le reclassement du lendemain (vous comprendrez pourquoi après). Toujours avec mon levier réduit, je reprends la classe et remonte septième au scratch.

         Samedi matin, première boucle, je fais un choix de pneus et de réglages un peu trop dur et audacieux. Je perds pas mal de temps car la route est très froide, très poussiéreuse, sans aucun grip, et je n'arrive pas à chauffer les pneus.
Ensuite, dans la seconde spéciale de la journée, je pars sans notes jusqu'au dernier kilomètre, car manu se trompe de page et n'arrive pas à se recaler.
C'est mieux dans la cinq avec le troisième temps scratch, car c'est la seule spéciale propre et avec un peu de grip.

         Seconde boucle, nouveau choix de pneus, plus tendres, et réglages plus souples. La voiture est beaucoup plus efficace mais la pluie fait son apparition. Nous sommes en slick, donc premier problème, car les cinq premiers passent sur le sec (voir classement).
Ensuite, au bout de quelques kilomètres, je retrouve le sec, mais en revenant sur l'arrivée de la spéciale, la pluie revient sur nous, et là c'est la catastrophe car mes essuie-glaces se croisent et se retourne, donc plus rien sous des trombes d'eau, en slick avec une 306 Maxi à Dunkerque ! Je vous laisse imaginer le problème ....
La neuvième spéciale est sèche et propre, comme au premier passage. Je pars à l'attaque car BOURGEOIS viens de me reprendre. En colère suite à mon problème d'essuie-glaces, on fait le scratch devant NANTET avec plus de trois secondes d'avance sur sept kilomètres. Nous revenons sur BOURGEOIS et sur BEZINAUD, septième au scratch et premier de classe.
Dans la spéciale suivante, nous partons idem mais au bout de cinq kilomètres, encore des trombes d'eau et nous somme toujours en slick alors que les premiers sont déjà passés sur le sec. On reperd beaucoup de temps sur le scratch (voir classement), mais nous limitons les dégâts sur les autres en finissant au ralenti, sur des œufs ...

         Enfin, arrive la dernière boucle, la nuit est là, nous mettons les pluies mais le mal est déjà fait, et dès les premiers kilomètres, l'état des routes est catastrophique. Alors me rappelant mes trois dernières finales (abandons), je préfère lever le pied et rentrer à bon port. On ne roule plus et Joffrey nous remonte pour sept secondes, mais je préfère rester comme ça, car il a bien roulé sans faire de fautes, et nous, nous voulons absolument finir. Donc on roule tranquille.
Dernière spéciale, sortie de DERAEDT, incendie, nous rentrons tranquillement et la spéciale est annulée ... La suite vous la connaissez.

       Voilà notre expérience du nord chez les ch'tis, avec quand même beaucoup d'apprentissage sur ce terrain très spécifique, quelques erreurs sur nos choix techniques, mais beaucoup d’expérience quand même, et surtout un terrain inadapté à la Kit Car. Finalement, plusieurs petits problèmes durant l'épreuve qui nous auront pénalisé, mais un bon résultat quand même, sans une seule faute de pilotage et un doublé des 306 Maxi en A7K du team GBI.com.
Pour 2010, rien n’est encore décidé, Coupe de France ou quelques épreuves du Championnat de France ... >>

Jean-Charles

   
<< ... un petit goût amer ... >>
 

# 116 - Damien FAUCHER / Guillaume COQUET - Toyota Yaris - A 5

106ème scratch - 36ème Groupe A - 7ème Classe 5

        << Le bilan est plutôt satisfaisant, nous avions pour objectif de voir l'arrivée, c'est chose faite !

        Ensuite, on garde un petit goût amer suite à notre crevaison dans la deuxième spéciale du samedi, qui nous fait considérablement reculer au classement.
Une belle déception, alors que pour la suite du rallye on va chercher quelques deuxième et troisième temps à la classe ...

       Tant pis, ce fut une belle satisfaction de voir le bout du rallye pour notre première Finale. Quant à la suite du programme, rien n'est clairement défini ... >>

Guillaume

   
 

# 137 - Romain FIEDLER / Murielle MASVIGIER - Citroën AX Sport - F2000 12

66ème scratch - 14ème Groupe F2000 - 2ème Classe 12

   
<< ... un beau cadeau d'anniversaire ... >>
 

# 113 - Stéphanie LAGE / Geneviève ARNAVIELHE - Peugeot 205 - F2000 13

96ème scratch - 22ème Groupe F2000 - 9ème Classe 13

        << La Finale était un beau cadeau d'anniversaire pour moi, Geneviève et toute mon équipe.

        Le vendredi soir très dur, la route est très glissante par endroit, et surtout aucun grip, vraiment difficile. Le samedi de nombreuses spéciales sans assistance mais le soleil est là. En seconde partie de journée, la pluie ! Oulalala ! Je n'aime pas, sale dans les cordes bien sûr, glissant, une vraie patinoire, et la boue ! Sauf vers la fin où c'était sec. Le soir, de nuit, la spéciale quatorze est neutralisée, nous passons en convoi, et voilà on est au bout ! Trop cool !

       Donc le bilan est positif, j'adore encore, c'est trop bon, mais très dur : j'ai mal partout snifffff ... Merci d'être là pour nous, bisous à tous. Et merci à mon équipe qui a fait un beau boulot, à mes sponsors et aux photographes et cameramen. >>

Stéphanie

   
Merci à Anthony pour les photos - www.rallye-addict.fr